Animation & Education 287 vient de paraitre !

On apprend seul, mais jamais sans les autres » affirme l’universitaire spécialiste de l’apprenance Philippe Carré ! Certes, mais à quelles conditions apprend-on avec et par les autres ?

Si nombre de recherches attestent de l’efficacité de l’apprentissage entre pairs sa mise en œuvre s’avère exigeante et complexe ! Plusieurs questions s’imposent : comment organiser l’apprentissage par petits groupes pour que chaque élève participe et s’engage dans la tâche ? Comment favoriser des interactions entre élèves qui susciteraient des échanges productifs du point de vue cognitif ? Comment éviter que ces interactions ne renforcent les écarts existants ? Plus largement, comment installer une coopération de laquelle chaque élève tire bénéfice ? Une coopération grâce à laquelle chacun apprend mieux, par et avec les uns et les autres ?

Sous la plume de Sylvain Connac, Philippe Meirieu, Céline Buchs, Christine Berzin, Laurent Lescouarch et de praticiens des pédagogies coopératives – pour la plupart enseignants chargés de mission formation – comme Aude Bon, Ben Aïda, Sarah et Nicolas Zannettacci…, des réponses concrètes sont proposées et expliquées. Les dispositifs d’apprentissage entre pairs comme l’aide, l’entraide, le tutorat, le travail en petits groupes ou dans le cadre de ministructures coopératives sont définis et analysés. Surtout, les conditions pédagogiques de leur mise en œuvre et de leur efficacité sont détaillées et argumentées. Des conditions essentielles donc pour que l’apprentissage entre pairs soit effectif et bénéfique pour tous.

Marie-France Rachédi

Feuilletez ci-dessous un extrait de la revue.

 

 

< Actualité précédente
Courriels poétiques de l'OCCE
Actualité suivante >
Lancement de la vidéo du "ministre de l’Enfance"